TRAGOS

TRAGOS

(Vermouth ORANGE naturel)

 

TRAGOS est le nom de notre vermouth. 

 

Un vermouth naturel. Ni rouge, ni blanc mais orange.

 

En plus de sa couleur « originale » notre vermouth ne ressemble à aucun autre qui sont en général composé de manière standard.

 

Remarque : composition de base du vermouth :

 

Vin neutre : minimum 70 %,

Alcool : entre 15° et 23 °,

Plantes aromatiques : entre 50 et 80 ,

Sucre : entre 120 et 300 g/l.

 

Notre recette de vermouth est radicalement différente.

 

 

LE VIN : ALBILLO MAYOR

 

Contrairement à la plupart des vermouths du marché, TRAGOS refuse d'utiliser le vin neutre comme base pour son élaboration ; nous utilisons uniquement des Vins issus de cépages d’ALBILLO MAYOR, ayant déjà un caractère propre et une forte personnalité.

 

Nous vinifions le vin de base de TRAGOS de la même manière que notre FEROZIA, récoltés à la main, en récolte précipitée afin d’obtenir une acidité élevée et un pH bas. 

 

A partir de ce vin de caractère, nous développons la personnalité du TRAGOS à la recherche d’arômes de fenouil et de coings. TRAGOS ainsi obtenu est doux et sucré en bouche avec une forte amertume en arrière-goût ; sa couleur est ambrée d’un orange clair.

 

Nous n’ajoutons ni sulfites, ni d'enzymes d'aucune sorte et ne modifions ni l'acidité ni le pH.

 

Nous fermentons avec une grande partie des rafles (entre 50 et 70 %) dans de vieilles cuves en bois. À basse température, avec des levures autochtones et pied de cuve issus du vignoble lui-même.

 

Après la fermentation, nous laissons le vin macérer avec la peau pendant au moins 6 mois, dans des jarres d’argile.

 

Nous décuvons par inertie et nous mettons en bouteille sans filtrage, sans stabilisation et sans clarification.

 

Nous obtenons ainsi un vin blanc naturel pur à longue macération.

 

 

L'ALCOOL : LE BROUILLIS - Holandas

 

Pour élaborer le TRAGOS, nous utilisons de l'alcool de vin à double distillation en alambic, méthode précise qui a l’avantage d’éliminer les arômes déplaisants et nocifs pour la santé (méthanol, principalement).

 

L’alcool utilisé est un « Brouillis - Holandas » issus de cette double distillation. Cet alcool rappelle toute la richesse du vin dont il est issu, ses arômes ne sont pas modifiés et il contient de grandes quantités d'éthanol et d'esters.

 

Nous visons un vermouth de faible teneur en alcool, légèrement supérieur à un vin liquoreux : environ 14 °.

 

 

LE SUCRE : LE MOÛT

 

Nous n’ajoutons pas de sucre, ni de mélasse ni de saccharose, ni DE mistelle, mais du moût naturel issu de nos vignobles d’ALBILLO MAYOR.

 

Grâce à l’ajout de moût naturel, TRAGOS a un taux de sucre oscillant entre 40 et 60 mg/l.

 

Teneur en sucre du TRAGOS 2018 : 50 mg/L.

 

 

LES PLANTES AROMATIQUES : 20 

 

TRAGOS se compose d’un bouquet de 20 plantes aromatiques.  

 

Nous utilisons un nombre réduit de plantes aromatiques, nous n’avons pas besoin de recourir à 50 ou 80 plantes pour masquer des arômes ou les défauts de vinification.

 

Les plantes aromatiques que nous utilisons ont été distillées artisanalement. Elles sont infusées, à froid par macération dans un Vin d’ALBILLO MAYOR. Leur séjour en dame-jeanne est de courte durée afin d’éviter une astringence non désirée.

 

D’autres plantes aromatiques ont macéré à chaud dans une préparation hydro-alcoolique, alors que d’autres l’ont été à chaud,  dans du «Brouillis - Holandas » pour être ensuite distillées dans un « Tamburo » (un four rotatif).

 

Nous utilisons pour TRAGOS les plantes aromatiques classiques déjà citées par Hippocrate de Cos : absinthe, cannelle, poivre noir (« épices royales ») et une « pincée amère » de gingembre.

 

Avec l’esprit de recherche du naturel qui caractérise toute notre démarche, nous privilégions l’utilisation des plantes de nos vignobles : le romarin, la menthe, les basilics, le fenouil, les agrumes, la lavande.

 

Pour favoriser ce mariage naturel d’arômes, nous avons introduit ces plantes aromatiques entre les rangs de nos vignobles d’ALBILLO MAYOR. Le résultat sera apprécié dans les prochains «millésimes » de TRAGOS.

 

Nous avons éliminé l’usage des plantes aromatiques d’« écorces » (noix de muscade, cardamome, dictame de Crète, clou de girofle, etc.), car elles déclenchent souvent des réactions allergiques.

 

Aucun caramel (sucre brûlé) n’a été ajouté pour la coloration, afin de réduire le niveau de sucre et surtout, pour conserver la couleur orange originale de TRAGOS.

 

Enfin, nous avons joué la « carte de la distinction », ajoutant de petites doses (presque un soupir) de plantes inhabituelles au vermouth : des feuilles séchées de houblon du Bierzo, du thé noir fermenté, et des extraits d’amande amère, … et d’autres qui constituent notre secret de fabrication.

 

 

ÉLABORATION ET MISE EN BOUTEILLE

 

Nous ne filtrons ni ne stabilisons et nous n’ajoutons aucun sulfite.

 

Nous ne clarifions ni avec la bentonite, ni avec du sol de silice, ni avec aucun autre produit d'origine minérale, mais au moyen d'un « décuvage » par inertie, à froid, pendant la pleine lune décroissante.

 

Nous ne soumettons pas à TRAGOS à une quelconque « Pasteurisation ». 

 

 

LE NOM

 

Les mythes grecs racontent que Bacchus était un berger peu enclin au travail, qui abandonnait, souvent pendant plusieurs jours, ses chèvres et son bélier dans la montagne, les abandonnant à leur sort.

 

Les animaux étaient revenus seuls, poussés par les élans d'un énorme bélier qui, étrangement, manifestait un comportement excessivement festif, bagarreur et ivre, semblable à un satyre.

 

Bacchus, intrigué par le comportement du bélier, gravit la montagne et découvrit, avec étonnement, qu’il mangé une grappe de raisins tombés au sol et fermentés à la chaleur du soleil.

 

Le bélier avait inventé le vin, mais ce fut Bacchus qui s’en attribua tout le mérite.

 

En grec classique, bélier se dit TRAGOS.

 

 

 

TRAGOS

(Vermouth ORANGE Natural)

 

TRAGOS is our Vermouth.

 

A Natural Vermouth. Not red, not white but Orange.

 

Note: the vermouth standard formula: ine (minimum 70%), Alcohol (between 15° and 23°), Botanicals (between 50 and 80 plants and/or extracts) and Sugar (between 120 grams/L and 300 grams/L) .

 

 

THE WINE : ALBILLO MAYOR

 

Unusually, TRAGOS avoids using neutral wine as a basis for its production; instead, TRAGOSseeks, from its wine base, to acquire its own personality: aromas of fennel and quince; sweet and tantalising in the mouth and strong bitterness in the aftertaste; colour amber - amber, a light orange.

 

We vinify the base wine of TRAGOS in a similar way to the production of FEROZIA. Identical strains of ALBILLO MAYOR harvested by hand and in an early harvest, in order to work with a high acidity and a low pH. 

 

No sulphites or enzymes of any kind. No change to acidity or pH.

 

We ferment with stems (between 50% and 70%) in old wooden vats. At low temperatures. With native yeasts and fermentation starter (Pie de Cuba) from the vineyard itself.

 

After fermentation, we let the wine macerate with its skins for at least 6 months, in vats and in ceramic cones.

 

We drawing off using the inertia method and we bottle without filtering, without stabilising, without clarifying.

 

Natural Wine. Pure.

 

White Wine with Long Maceration.

 

 

THE ALCOHOL : HOLANDAS

 

We use wine alcohol double-distilled in stills, an accurate method for eliminating aromas that are unpleasant and harmful to health (mainly methanol).

 

TRAGOS is produced with the "holandas" distillates from this double distillation, as it is rich in flavours of the wine they come from, and as it does not change the flavours and contains greater quantities of ethanol and esters.

 

We aim for a low-percentage vermouth, around 14°, slightly higher than a liqueur wine.

 

 

THE SUGAR : MUST

 

We do not add sugar, molasses or sucrose, but Natural Must from our ALBILLO MAYOR vineyards.

 

By using Natural Must, TRAGOS sugar levels vary around 40 mg/L and 60 mg/L.

 

TRAGOS 2018: 50mg/L.

 

 

THE BOTANICALS : 20

 

TRAGOS is made with 20 Botanicals.

 

In accordance with the current trends in vermouth production, we have limited the number of botanicals in production, as we feel it is useless to work with "long lists" of botanicals (generally, around more than 60), which only hide and blend flavours and flaws in winemaking.

 

Most botanicals have been distilled by hand by cold-infusion maceration, submerged in the ALBILLO MAYOR wine base and inside “demijohns” (damajuanas), always for short periods of time to avoid unwanted astringency.

 

In smaller numbers, some botanicals are macerated in a hydro-alcoholic substance or are distilled in "holandas" distillate alcohol in a “drum” (Tamburo), in both cases, subjected to heat.

 

As a TRAGOS base, we use the classic botanicals already named by Hippocrates of Kos: wormwood, cinnamon, black pepper ("the royal spices") and “pinch bitter” of ginger.

 

Consistent with the natural concept, we use botanicals from our immediate surroundings and, especially, close to our clove: rosemary, mint, basil, fennel, citrus, lavender ...

 

Currently, we have planted cuttings of plants and botanicals between the lanes of the clove of the ALBILLO MAYOR which we use to produce TRAGOS. The result will be appreciated in the subsequent TRAGOS "vintages".

 

The "husk" or "bark" botanicals have been totally removed, as they can trigger allergic reactions (nutmeg, cardamom, origanum dictamnus, clove ...).

 

No caramel (burnt sugar) has been added for colouring, in order to reduce sugar levels and, especially, to maintain the original orange colour of TRAGOS.

 

Finally, we have played the "trump card", adding small doses, almost a sigh, of botanicals not usually used in vermouth: dried Bierzo hops leaves, black fermented tea, extract of bitter almond ...

 

 

PREPARATION AND BOTTLING

 

We do not filter or stabilise. Nor do we add sulphites.

 

We do not clarify with bentonite, or with silica sol, or any other product of mineral origin, but by using a long " drawing off " using the inertia method, in the cold, during a full moon.

 

We do not subject TRAGOS to any "Pasteurization" process.

 

 

THE NAME

 

Greek myths say that Bacchus was a shepherd without much interest in his work, who abandoned his goats and rams on the mountain for days, leaving them to their fate.

 

The animals returned alone, pushed by a huge ram which, strangely, showed excessively merry behaviour, roguish and drunk, similar to a satire.

 

Bacchus, intrigued by the behaviour of the ram, decided to climb the mountain, and there, watchful, discovered how the ram wildly gulped grapes which had fallen on the ground and had fermented in the sun.

 

Without knowing it, the ram had "discovered" how to make Wine. A feat that the audacious Bacchus would soon seize for his own.

 

In classical Greek, RAM is written and pronounced as TRAGOS.

 

 

 

 

TIENDA ON - LINE (España)

 

LA TIENDA DEL RETRO

www.tienda.elretrogusto.es

 

VINOS UTÓPICOS

www.vinosutopicos.com